Le Paloma : chanson antisarkozyste

 

Les belles chansons de Jacques Goliot

 

Le Paloma  ou : Hommage à Nicolas Sarkozy

Le texte de cette chanson a été adressé le 19 juin 2007 aux destinataires suivants : U.M.P. Guérande, P.S., Le Monde, L’Express, TF1, Le Figaro, Libération, Le Point, RMC, Le Nouvel Observateur, François Reynaert, Marianne, La Baule + (La Baule), La Lettre à Lulu (Nantes), La Libre Belgique, Le Soir, La Meuse.

Musique de Stéphane Golmann, 1949 (La Marie-Joseph)

1) Tu as du bol car c’est à l’orée
Du quinquennat que Vincent Bolloré
T’a prêté son cher yacht, le Paloma,
Pour préparer un beau diaporama.

Refrain 1
Heureusement qu’il a fait beau,
Que le Paloma est un beau bateau (bis)

2) Des socialistes, des ségolistes
Et peut-être même quelques gaullistes
Ont commencé à te chercher des poux
Bien que dans tout ça, il n’y ait rien de ripoux.

Refrain 1

3) Il a fallu pourtant ergoter,
Se justifier, et puis argumenter,
C’est pas la peine d’être élu président,
S’il y a toujours besoin de montrer les dents.

Refrain 1

4) Tout l’équipage du Paloma
Etait nickel et propre sur soi ;
Comme au Fouquet’s, t’a-t-il fait la haie d’honneur ?
Fut-il encore un meilleur souteneur ?

Refrain 1

5) Maintenant que tu es à Paris,
Sur ta prochaine frasque, les paris
Sont ouverts : fort probablement sera-ce
Un vieux discours de putain de sa race !

Refrain 2
Heureusement qu’il fera beau,
Et que l’Elysée est un beau château (bis)

6) Par bonheur, tu as rallié Besson,
Celui dont le fier slogan est : « Baissons
Notre culotte devant l’adversaire,
On va peut-être apprendre à quoi ÇA sert !

Refrain 2

7) Et de surcroît, tu as eu Kouchner,
C’est beaucoup mieux et c’est à peine plus cher,
Comme tous ceux qui se croient indispensables
Et vont se retrouver le cul dans le sable !

Refrain 2

8) Pour alimenter la rumeur,
Tu as des médias, plus serviles qu’eux tu meurs,
Not’ mait’ va faire de la course à pied,
Not’ mait’ bientôt doit aller picniquer…

Refrain 2

9) Putain, on est vachement bien loti
Avec l’avènement de Sarkozy,
Ah que Johnny va bientôt revenir
Et que Bigard ne va jamais partir !

Refrain 2

10) Ah que, Johnny, on l’aime bien,
Ah que, bon sang ! ce ne serait pas rien
De le voir quitter son exil à Gstaad
Pour des concerts subventionnés au Stade.

Refrain 3
Espérons donc qu’il fera beau,
Et que Saint-Denis sera un bon bateau (bis)

11) Malgré ta tête sur bien des unes
Tu ne convaincs pas ceux qui ont de la thune
Adroitement à mettre à gauche et puis
De la vraie droite rechercher l’appui.

Refrain 2

12) La Mitterrand (1), qu’a eu ben des malheurs,
Dans le milieu bruxellois fait fureur,
Dans le monde des « SDF(2) », elle est la
Pasionaria des grandes fortunes lambda,

Refrain 4
Pour qui il fera toujours beau,
Au couvert des paradis fiscaux (bis).

13) Le Monde ayant jugé opportun
De l’interviewer sur notre destin
«Sarko, l'est beau ! Mais je ne rentre pô...»
Dit-elle, puis est retournée sur son pot,

Refrain 5
Qui ne sera jamais assez beau
Pour d’aussi admirables dépôts ! (bis)

14) Certains diront : « Mon Dieu ! Que de haine !
Ne peut-on pas nous laisser jouir sans peine ? »
Ne souhaitant pas voir ma tête mise à prix,
Sachez le donc, ce n’est que du mépris !

Refrain 6
Ce sentiment n’est pas bien beau,
Mais il ne faut pas nous prendre pour des veaux ! (bis)

15) Cette chanson n’est pas terminée,
Chacun pourra donc y ajouter
D’autres couplets d’aussi bon goût
Pour agrémenter notre Nef des Fous,

Refrain 7
Où tout sera de plus en plus beau
Du moins s’il faut en croire Sarko !
Où tout sera de plus en plus bon,
Du moins s’il faut en croire Fillon !


Paroles de Jacques Goliot, 2007 (couplets 1 à 15 et refrains 1 à 7)
Prière d’informer l’auteur pour d’éventuelles utilisations





[1] Anne-Marie Mitterrand, née Hubin, auteur d’Un nom dur à porter (Monaco, Editions du Rocher, 2003). Monaco !

[2] D’après Le Monde (24 mai 2007), les Belges désignent ainsi certains expatriés français de Bruxelles (Sans Difficultés Financières).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :