Perrine Cherchève (Marianne) battue aux points

Publié le par JACQUES GOLIOT

 

Petites erreurs de calcul

 

 

Aller à l’accueil

Aller à la table des matières

 

 

 

 

Dans Marianne du 8 décembre 2012, page 33, Perrine Cherchève écrit à propos des élèves de ZEP à Sciences Po :

« la proportion d’étudiants dont les parents sont employés ou ouvriers n’a progressé que de 0,9 % entre 2005 et 2011 (passant de 7,5 à 8,4 %) […] tandis que, dans le même temps, la part de ceux ayant un parent cadre ou exerçant une profession intellectuelle augmentait de… 5 % (de 58,5 % à 63,5 %). »

 

Non, Perrine, de 7,5 à 8,4 %, l’écart n’est pas de « 0,9 % », mais de 12 % (0,9/7,5*100), et de 58,5 % à 63,5 %, non pas de « 5 % », mais de 8,5 % (5/58,5*100). 

 

On voit bien que vous n’avez pas fait Sciences Po (ni Polytechnique). Moi non plus, d’ailleurs. Pour information, pour la prochaine fois : on dit « 0,9 points », « 5 points » (de pourcentage). 

 Reste une question : de quelles catégories la part a-t-elle baissé ?

 

Conclusion

Les stats, ça tue son journaliste !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article